La propriété est morte, vive l’usage !

La propriété est morte, vive l’usage !

Depuis 2008 et le début de la crise, de nouvelles formes de consommation se sont développées et s’amplifient. Avec la baisse de pouvoir d’achat, les consommateurs s’organisent et cherchent de nouveaux moyens de consommer sans pour autant réduire leur niveau de vie : occasion, troc, achats groupés et directs aux producteurs, échange de services, auto partage et consommation collaborative… Les initiatives sont nombreuses et facilitées par la multiplication des échanges internet qui redonnent un nouveau souffle aux relations entre les individus.

Plus de deux Européens sur trois déclarent ne pas avoir les moyens de consommer comme ils le souhaitent, d’après une étude de l’Observatoire Cetelem. « Quand 10 à 20% de la population cherche du travail comme c’est le cas dans les pays européens, la consommation alternative devient une vraie solution », a déclaré le responsable de l’observatoire, Flavien Neuvy. C’est ainsi que des concepts tels que Blablacar ou Airbnb ont vu le jour, où une relation gagnant-gagnant s’est instaurée entre les consommateurs.

Les problématiques de développement durable prennent également de plus en plus d’importance, l’écologie devenant un cheval de bataille pour de nombreuses organisations. La société est en train d’évoluer et on tend vers une consommation durable et raisonnée. L’usage que l’on fait du produit tend à supplanter sa propriété, puisque le plaisir vient de l’utilisation que l’on en fait et de ce qu’il apporte. Les alternatives à la consommation classique sont donc désormais basées sur l’usage du produit, en passant par le partage ou la location.

A-t-on plus de plaisir à louer qu’à acheter ?
Une étude réalisée par OpinionWay met en exergue les contraintes ressenties par les consommateurs dans l’équipement de leurs biens électroménagers et Multimédia.

Il en ressort que 58% des Français considèrent la possession comme un fardeau, et qu’ils sont souvent contraints à trouver des compromis afin d’acheter le bien convoité comme rogner sur leurs loisirs (24%) ou renoncer à des vacances (15%). Il s’avère également que 78% des Français trouvent que les produits achetés sont rapidement dépassés technologiquement, et pour 80% d’entre eux, l’obsolescence programmée est une réalité.

top-3-produits-qui-tombent-en-panne

Acheter un produit entraîne donc bien souvent des contraintes pour le consommateur : choix de la durée de garantie, stress de la panne et coût des réparations potentielles ou encore stockage des produits obsolètes ou usagés.

Parfaitement conscients de ces contraintes, les consommateurs sont bien souvent régis par la logique d’achat au meilleur prix, internet leur offrant toujours plus de choix à des prix de plus en plus bas pour des produits aux qualités discutables. Toujours selon Opinion Way, 86 % des Français estiment que les équipements représentent un investissement important, ce qui symbolise cette recherche permanente du bon plan qui peut se transformer rapidement en mauvaise affaire.

L’idéal serait donc de pouvoir profiter du produit sans être parasité par ces problématiques d’investissement, d’entretien, de frustration d’usage liées au renouvellement technologique ou de la question du recyclage. Pour simplifier l’utilisation d’un produit et la rendre optimale, la consommation à l’usage au travers de la location est une solution pleine de sens : louer permet bien souvent de profiter d’un produit de qualité et de bénéficier d’un service innovant qui offre une consommation plaisir sans accroc, raisonnée et durable. C’est la résultante de l’évolution de la société où plaisir individuel et plaisir collectif peuvent enfin se réconcilier.

Consommation à l’usage et location longue durée
Il semblerait donc qu’une majorité des français ne sont plus satisfaits de leurs achats puisqu’ils estiment que ces derniers sont rapidement dépassés technologiquement. Pour pallier à ce problème, il faudrait pouvoir investir à chaque fois qu’une nouvelle technologie sort, c’est-à-dire tous les 2-3 ans en moyenne ; ce qui représente des dépenses importantes pour un foyer.

nouvelles-technologies

En optant pour la location, l’accès aux technologies devient plus simple et immédiat. C’est ce que propose aujourd’hui par exemple la société Lokeo (filiale de Boulanger). Le site lokeo.fr propose à la location des produits dernière génération et au top de la technologie : Lave-Linge connecté A+++, Smart TV Ultra HD, Ordinateurs Multimédia…

produits-technologiques-location

L’offre est simple et bien conçue. 3 formules d’abonnement sont proposées :

  • La formule Mobile où l’engagement est de 6 mois minimum, permet de répondre à un besoin temporaire.
  • La formule Techno de 18 mois minimum est idéale pour profiter des dernières technologies et changer régulièrement de produits.
  • La formule Zen de 3 à 5 ans permet de profiter des produits en toute tranquillité et son prix par mois est constant. A la fin de la durée d’un abonnement, le contrat peut être renouvelé en changeant pour du matériel plus récent.

Chaque produit loué est installé à domicile et les anciens produits usagés sont récupérés. Un véritable service est proposé afin de simplifier la mise en œuvre et l’installation, et tous les produits sont testés à domicile afin de s’assurer de leur bon fonctionnement. Pour la location d’ordinateur, un coaching personnel de 45min à domicile permet d’optimiser l’utilisation future du produit et d’installer tous les paramètres nécessaires à sa bonne utilisation.

Louer OK, mais sous quelles garanties ?
Qu’en est-il de l’usure du produit, des problèmes liés à son bon fonctionnement et des pannes ? Le plaisir venant de l’utilisation d’un produit et pouvant être altéré par un mauvais fonctionnement entraînant des réparations plus ou moins coûteuses, les acteurs de la location longue durée comme Lokeo garantissent le produit sans durée limitée. Le client peut ainsi profiter pleinement du produit sans avoir la crainte de la panne, puisqu’en cas de problème la société assure le dépannage ou l’échange à neuf avec pour objectif de limiter au maximum la rupture d’usage. Ainsi, lorsque le produit doit être remplacé pour quelque raison que ce soit, il ne sera pas jeté mais bien recyclé. Cette approche casse ainsi la désormais classique logique de racheter un lave-linge tous les 5 ans quand il tombe en panne et de jeter l’ancien alors que celui-ci mérite probablement une seconde vie.

Soyez acteur du changement en toute simplicité
Lokéo semble être le seul acteur du marché à avoir déployé une chaîne de valeur autour de la remise en état des produits. En fin de contrat, ou dans le cas d’un échange en cas de panne, le produit est soit remis à neuf et reconditionné pour être revendu sur le marché de l’occasion soit intégralement recyclé pour pièces détachées. Cette pratique de reverse logistic permet d’optimiser l’usage d’un produit et de ne pas le jeter inutilement. Tout ceci dans une logique d’écologie et d’une limitation des déchets. Via la croyance de l’obsolescence programmée, les produits usagés sont jetés alors qu’une seule pièce suffirait parfois pour réparer le produit. Même si les préoccupations environnementales sont aujourd’hui dans les mœurs, bien consommer implique un certain nombre de contraintes qui sont aujourd’hui levées par des modèles de consommation comme celui proposé par Lokéo.

Sans faire d’actions particulières, en louant ses équipements électroménager et multimédia chez Lokeo tout le monde peut se faire plaisir en faisant un geste pour l’environnement, sans contraintes.

Ecologie

Alors, tenté par la consommation à l’usage et la location longue durée ?

+ de détails sur Lokéo.fr

Share:

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
 

Articles récent

TROUVEZ VOTRE TRANSPORTEUR

Première place de marché de transport et de déménagement pas cher