Il est désormais possible de contester vos PVs sur Internet

Il est désormais possible de contester vos PVs sur Internet

Depuis le lundi 23 novembre 20h, la procédure de contestation d’une contravention s’est mise au gout du jour en permettant aux automobilistes de faire leur déclaration directement en ligne. Fini les courriers recommandés interminables aux frais des usagers qui pouvaient en rebuter plus d’un. Désormais les automobilistes ont la possiblité en seulement quelques clics de contester leurs PVs sur le site internet de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai).

Et c’est une véritable bouffée d’air pour tout le monde! Cette mesure se faisait en effet attendre depuis le début de l’année. Actuellement il n’était possible que de remplir le formulaire de contestation sur le site de l’ANTAI. Il fallait par la suite l’imprimer et l’envoyer par courrier recommandé avec accusé réception à l’adresse indiquée sur l’avis de contravention. Une procédure compliquée et payante qui pouvait prendre un temps fou et en décourager plus d’un. À quoi bon perdre du temps et de l’argent pour contester une amende sans même être sur du résultat franchement? D’autant plus que le temps c’est aussi de l’argent!

Désormais la procédure de contestation simplifiée est valable dans trois cas :

Premier cas : Si le véhicule mis en cause a été vendu, cédé, volé ou a fait l’objet d’une usurpation de plaque d’immatriculation.

Deuxième cas : Si le propriétaire du véhicule n’était pas le conducteur au moment du flash.

Troisième cas : Si le propriétaire du véhicule peut justifier d’un autre motif de contestation, par exemple la réalité même de l’infraction.

contestation pv

Depuis hier la procédure de contestation est donc beaucoup plus rapide et surtout gratuite comme l’a déclaré le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe : « Cette procédure électronique permettra aux conducteurs de gagner du temps et de l’argent car ils n’auront plus à envoyer de lettre recommandée et l’administration sera de son côté moins surchargée de courriers« . C’est un vrais pas en avant qui devrait servir à bon nombre d’entre nous, surtout quand on sait que l’an dernier, sur les 14 millions d’avis de contravention envoyés, deux millions et demi ont fait l’objet d’une contestation. Et d’ailleurs selon RTL, 2,3 millions des demandes de contestations concernaient des PVs pour lesquels les conducteurs affirmaient ne pas être l’auteur de l’infraction, après avoir prêté leur véhicule par exemple.

Share:

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
 

Articles récent

TROUVEZ VOTRE TRANSPORTEUR

Première place de marché de transport et de déménagement pas cher