La fin des voitures en centre-ville

La fin des voitures en centre-ville

Alors que le mois dernier les parisiens ont pu profiter d’une journée totalement sans voiture dans la capitale, on pourrait peut être assister dans les années à venir à une disparition totale de ce moyen de transport dans les rues de Paris sous l’impulsion de nos voisins européens.

seul two

La nouvelle coalition à la tête de la capitale norvégienne a en effet décidé de se lancer dès 2019 dans cette aventure en excluant totalement du centre de sa capitale toutes les voitures. C’était une promesse faite par la gauche avant les élections afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50% en 2020 par rapport à 1990. Une nouvelle majeure dans le monde, puisque Oslo devient ainsi la première capitale mondiale à exclure les véhicules au sein de son centre-ville. À quelques semaines de la COP 21, la conférence sur le climat, c’est un message fort envoyé au monde entier.

Cependant l’accueil concernant cette mesure est plutôt mitigé. En effet, alors que seulement un peu plus de mille habitants résident en plein centre d’Oslo, la capitale compte plus de 90 000 travailleurs. La disparition des voitures pourrait compliquer la vie de nombreuses personnes qui habitent en banlieue, et c’est ce qui inquiète les commerçants puisque de nombreux centre commerciaux se trouvent en plein cœur de la capitale norvégienne.

Et on en vient forcément à se demander comment la France compte se positionner dans tout ça. La maire de Paris Annie Hidalgo semble plus qu’intéressée puisqu’elle a d’ores et déjà pris les devants en septembre dernier en organisant une journée sans voiture dans la capitale et compte bien réitérer l’événement l’année prochaine en y incluant de nouvelles zones. Même si il existe des services de livraison, on peut comprendre que les commerçants s’inquiètent qu’une partie de leur clientèle ne puisse plus venir de leurs propres moyens. Et si les voitures viennent à disparaître dans la capitale, qu’en est-il des camions de nos déménageurs et de nos transporteurs? Faudra-t-il porter soi-même ses meubles à l’entrée de la capitale dans 10 ou 20 ans? Paris sans moteur, on a un peu de mal à y croire! Cependant peut être qu’un jour on pourra se poser n’importe où pour pique-niquer!

seul two

Quoi qu’il en soit, cette mesure historique ne peut engendrer que de bonnes choses pour l’écologie et même si cela peut s’avérer contraignant pour une partie des habitants de la capitale, il faut savoir choisir ses priorités. Et il y a toujours un moyen d’évoluer. Peut-être que dans un futur plus ou moins proche vous pourrez choisir des déménageurs et transporteurs professionnels sur notre plateforme qui se chargeront de vous livrer en hélicoptère qui sait!

Share:

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
 

Articles récent

TROUVEZ VOTRE TRANSPORTEUR

Première place de marché de transport et de déménagement pas cher